Décuvage…

Hier Manu a écoulé la Fourmi, c’est-à-dire qu’il a récupéré le jus de la cuve et laissé le marc.

Après environ 20 jours de macération Manu et Christian écoulent  le jus de la Fourmi 2010.


Cette gamme a un temps de cuvaison plus court afin de rester sur un profil fruité, bien qu’en 20 jours la Fourmi ait pris une belle structure.

Le jus de la presse est mis à part et sera travaillé seul. Ils le réintégreront par la suite en fonction des dégustations.

Maintenant nous attendons la fermentation malolactique, cela peut durer de 2 semaines à plusieurs mois selon les millésimes. Ceux sont les bactéries lactiques qui transforment l’acide malique en acide lactique.

Sur les cuvées  milieu et haut de gamme  ils continuent l’extraction.

 
 

Il y a pas de commentaire pour le moment.

 

Vous aussi, écrivez un commentaire !


*