Derniers instants de l’hivers

La taille se termine. Christian n’a plus que 8 rangées sur les 10 hectares de vignes à tailler! Cette opération lui aura pris une grande partie de l’hiver…

Le printemps approche doucement, les premières pâquerettes en témoignent…

Petit rappel à cette définition : La taille, qui sélectionne le nombre des bois et leur position et limite leur longueur, à pour but de régulariser la production des fruits en qualité et en quantité. Cette opération permet de ralentir le vieillissement de la souche et de prolonger sa production. La taille peut, en principe, s’effectuer pendant toute la période de repos végétatif mais, compte tenu des risques de gelés, elle est généralement pratiquée entre décembre et février.

Pendant ce temps Manu et Fred enlèvent les branches taillées qui sont dans les fils de fer.

Les sarments sont placés au centre du rang pour être broyer plus tard (à moins que vous vouliez en récupérer un peu pour vos barbecue de l’été : c’est délicieux la viande grillées aux sarment de vigne!)  Les sarments broyés font un bon engrais naturel.

Au milieu des vignes j’ai remarqué ce pied qui a échappé à la taille… En effet ce pied mort va être arraché et replanté. Les travaux de la vignes permettent au viticulteurs de prendre soin des pieds un à un, un vrai travail de fourmi!

Par exemple pour protéger la souche des maladies du bois qui risque de pénétrer par les plaies de la tailles, ils badigeonnent les grosses cicatrices avec de la pommade protectrice.

 
 

Il y a pas de commentaire pour le moment.

 

Vous aussi, écrivez un commentaire !


*